J'ai 27 ans et j'ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves...

J’ai 27 ans et j’ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves…

Février 2017 : le début d’un nouveau chapitre dans ma vie

Cela faisait des années que je rêvais de cela et je vous avouerai que j’ai encore du mal à réaliser que dans quelques semaines ce rêve se réalisera! Vous êtes-vous déjà dit que le temps passait trop vite? Que vous n’avez pas eu le temps de profiter à fond de votre vie, ni d’accomplir les choses qui vous tiennent à cœur? Ces questions, je me les suis posais dernièrement. C’est peut-être l’âge et la trentenaire qui m’arrive à grande allure. C’est peut-être aussi une insatisfaction de ma vie personnelle qui m’ont fait réfléchir et motiver à prendre ce risque d’aller poursuivre mes rêves… Bon allez, j’arrête de faire durer le suspense et je vous raconte tout : en février (dans une semaine exactement), je vais quitter mon travail pour aller faire le tour du monde le mois prochain en sac à dos!

J’ai 27 ans et je suis chef de projet web depuis 3 ans

Je vis aujourd’hui avec un certain confort de vie (je ne dis pas ça pour me la raconter 😉 ). J’ai même mis de côté pas mal d’argent et investis dans l’immobilier (bon ok… là c’est pour me la raconter un peu 🙂 ). J’avais tout pour être heureux. J’étais dans une agence web en pleine croissance, avec une équipe avec qui je m’entendais très bien. On enchaînait les tournois de ping-pong et les verres de cognac après le travail. Mes activités en dehors du travail étaient bien chargées aussi. Mais pourtant, je n’étais pas épanoui personnellement et professionnellement. Être haut placé dans une entreprise (avec son lot de stress), avoir un bel appart, une belle voiture, un compte en banque bien rempli… Cela n’était pas vraiment ce qui me faisait rêver. J’avais envie de voyages, d’aventures, de rencontres, de vivre intensément une de mes passions… bien loin de ma routine quotidienne du métro, boulot, dodo…

J’ai 27 ans et à cet âge ce n’est pas une décision facile à prendre

Je me suis posé des tas de questions avant d’arriver à cette conclusion que si je ne prenais pas ma vie en main, je ne serai pas heureux. La réponse me semble si limpide aujourd’hui: si je ne suis pas satisfait de la vie que je mène, c’est à moi de me bouger pour la rendre aussi « ouf » que je la souhaite. Personne d’autre ne va le faire pour moi. La vie est trop courte pour ne la vivre qu’à moitié.
Pour moi, c’était le moment de prendre ma vie en main et d’aller vivre à fond l’aventure. Je ne voulais pas vivre dans le regret et me dire que j’aurai du faire ce tour du monde quand j’en avais encore l’opportunité… Que j’aurai du me lancer à mon propre compte lorsque que je n’avais pas encore de contraintes financières… Que j’aurai du partir à l’aventure lorsque je n’avais pas encore d’attache amoureuse…

J’ai 27 ans et il n’est jamais trop tard pour aller poursuivre ses rêves

Walt Disney disait : « Tous nos rêves peuvent devenir réalité si nous avons le courage de les poursuivre ». Et c’est en me risquant à rêver éveillé que j’ai trouvé le courage d’oser tout quitter pour réaliser ces rêves. Je rêve d’une vie épanouissante dans laquelle je me lèverai le matin en me disant à quel point j’ai la chance de vivre cette vie… Je rêve d’une vie loin du stresse quotidien où je pourrais me consacrer à mes passions pour la danse, la photographie, le développement personnel ou l’improvisation théâtrale… Je rêve d’une vie d’entrepreneur nomade libre géographiquement, financièrement et quotidiennement…

Tous ces rêves, tous ces projets, je suis tellement excité à l’idée de commencer cette nouvelle aventure que je partagerai avec vous! En attendant mes prochaines aventures, je vous laisse avec cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité« .

… j’ai 27 ans et j’ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves.

Ancien grand timide et introverti, j'ai tout quitté pour aller vivre ma passion dans le développement personnel et devenir coach de vie.

20 commentaires

  1. Tu as tellement raison et je vais tout à fait dans ton sens pour avoir en partie un jour pris la même décision. Tout plaquer pour partir en Australie avait été une telle délivrance de tout ! Je suis revenue, repris la vie active, rencontré « the man of my life » mais la routine du boulot est pesante, et j’ai aussi pour projet de repartir, cette fois-ci avec le chéri, plusieurs mois, vagabonder à travers le monde. C’est tellement bon de voyager, n’est-ce pas ? Je le dis à qui veut l’entendre mais c’est réellement une drogue, qui nous fait sentir plus vivant. Alors je te dis bon vent et partage-nous de belles photos et récits pour qu’on voyage par procuration 😀 Bises !

    1. Merci pour ton soutien Audrey! Je suis content d’apprendre que tu as rencontré « The one »! J’espère aussi pouvoir réaliser tous mes rêves. Je vais en tout cas bien en profiter pour me consacrer aux projets qui me tiennent à cœur.
      Je te souhaite plein de bonheur avec ton chéri! Puis si tu as le projet de partir faire un long trip avec ton chéri, do it! Je m’étais sorti pleins de contraintes par peur de me lancer mais en fait toutes ces limites c’est dans la tête 😉 Bises!

  2. C’est un beau projet que je ne peux que soutenir! Tu semblais déjà transformé à ton retour de Montréal et cela semble le bon moment pour poursuivre l’expérience. Les voyages sont enrichissants et je partage l’idée que de le faire seul est le meilleur moyen de faire plein de rencontres. Je pensais dernièrement te contacter pour te revoir, finalement cela va peut être conditionner le lieu de mes prochaines vacances. En tout cas je vais suivre ton blog avec plaisir 🙂
    Bon voyage, profite bien et fais nous rêver !

    1. Je te remercie pour ton message Laure! C’est vrai que Montréal m’a donné le goût du voyage. Puis ça reste pour l’instant mon coup de cœur. En tout cas, j’espère qu’on pourra se revoir très bientôt. Je t’accueillerai avec plaisir en Asie ! Bises 🙂

  3. Je viens tout juste de découvrir ton blog, comment dire… une pépite ! J’ai l’impression d’entrer dans mon univers quand je vois le design, le contenu de tes articles etc.
    J’aime beaucoup !!
    Puis, tu as un très bon référencement puisque je t’ai trouvé juste en tapant « blog développement personnel lifestyle. » Bref, hâte de lire tes autres articles.

    1. Merci beaucoup Eloïse! Ton message me fait très plaisir! D’autant plus que tu es ma première « follower » qui ne provient pas de mon cercle d’amis! Youhouuu 🙂
      J’irai lire attentivement ton blog aussi qui a l’air super inspirant!

  4. C’est très courageux de ta part! Ton parcourt ressemble un peu au mien à quelques années près… Que vas-tu faire maintenant? Tu nous laisses sur notre faim… 🙂

    1. Merci beaucoup François! En attendant le grand voyage, je me consacre à ce blog et j’ai beaucoup de lecture et de recherche dans le développement personnel à faire. La suite… l’aventure me le dira 😉

  5. Super, je viens de tomber sur ton site via la page des rebelles intelligents ! Le titre de cet article m’a fortement inspiré puisque, j’ai 21 ans j’ai quitté mon job en Suisse pour poursuivre mes rêves et ne pas rentrer dans la Rat race ! Je précise la Suisse puisque pour une jeune de 21 ans, avoir un CDI et en plus en Suisse, ça en a fait bondir plus d’un quand ils ont appris que je quittais ce job. Mais bon, comme tu dis, si on ne se sent pas bien dans ce que l’on fait au quotidien, à quoi bon se forcer, pour un salaire ? Mes rêves sont bien plus importants que ça. Et je suis heureuse de dire que, ce n’est pas facile tous les jours, il y a des hauts, des bas, des remises en question, des «changements de programme» mais j’en apprend bien plus que dans un travail habituel ou l’on ne cesse de nous catégoriser, peut être seras-tu d’accord avec moi !
    En tout cas, très belle découverte, j’aime beaucoup ton site 🙂

    1. Tu as complêtement raison Maëlle. Je trouve qu’on ne prend pas assez le temps de se poser et de se demander quels sont ou quels ont été nos rêves. On se laisse bouffer par la routine, nos vies deviennent presque mécanique…
      Merci en tout cas pour ton message, très encourageant!

  6. Salut Henry,
    J’adore la citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité ».
    Je te félicites pour ta démarche j’ai fait la même pour quitter mon travail d’ingénieur que je n’aimais pas et bien que ça n’a pas toujours été facile par la suite je n’ai jamais regretté 😉
    Au plaisir d’échanger avec toi

    1. Merci pour tes encouragements Loup! J’espère un jour « faire de mes rêves une réalité » tout comme toi 😉 A très bientôt!

  7. Salut Henry,
    Que de chemin parcouru !! beau virage 🙂 et je dis : Tu as bien raison ! car il faut aller au bout de ses rêves et des ses envies et pour cela , il faut commencer le plus tôt possible…. En tant que futur coach perso…. tu me répondras sans doute : qu’il n’est jamais trop tard !
    A plus, a bientôt
    Philippe

    1. Hey salut Philippe!
      Ça fait plaisir de voir que tu suit mon blog! Ça fait un sacré bout de temps, j’espère que tu vas bien ^^
      Merci pour ton encouragement en tout cas, ça me donne encore plus d’envie de continuer!
      A très vite!

  8. Article très inspirant, bravo pour le courage et l’audace que tu as eu pour quitter ton travail afin de voyager ! Comme tu dis, qui ne tente rien, n’a rien ! Après, on est pas obligé de quitté son job du jour au lendemain. Il est possible d’y aller plus progressivement pour continuer à toucher notre revenu fixe si nous avons des contraintes financières et construire notre projet, notre rêve durant notre temps libre en bossant dur !

    1. Salut Taha, je te répond un peu tard, planning chargé oblige ^^
      Merci pour tes encouragements, et oui en effet pas forcément besoin de tout quitter pour construire son projet. Je connais quelques personnes dont mon frère, qui ont un travail et qui consacrent leur temps libre à côté pour bosser dur sur leur projet. J’ai beaucoup d’admiration pour ces gens!

  9. Ça me touche beaucoup ton histoire , j’ai 20ans et je rêve de tout cœur voyager et de réalisé mon rêve je n’aime vraiment pas ma vie j’apprends le droit et ça ne me plaît pas non mais pas du tout

    1. Courage Kimy! Je suis sûr que tu trouveras ton chemin toi aussi. N’aie pas peur de te tromper, les erreurs de parcours font parties de notre apprentissage et nous permettent de savoir ce qu’on veut vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *