Comment l'improvisation théâtrale a participé à mon développement personnel

Comment l’improvisation théâtrale a changé ma vie

Improvisation théâtrale

Il y a quatre ans encore, j’étais hyper timide et je manquais énormément de confiance en moi.
Il y a quatre ans encore, prendre la parole en public était pour moi une épreuve en elle-même.
Il y a quatre ans, j’ai pris mon premier cours d’improvisation théâtrale pour prendre ma vie en main…

Les prémices

Printemps 2012, j’ai pris l’une des décisions qui m’a été le plus bénéfique dans ma vie : m’inscrire à des cours d’improvisation théâtrale. Cela a été même m’a première initiative qui m’a amené dans la voie du développement personnel. Je venais de recevoir l’acceptation de ma candidature à l’Université de Montréal et j’étais décidé à faire en sorte que ce nouveau départ me permette de laisser derrière moi tous mes complexes et défauts : timidité, manque de confiance, insociabilité

Mes débuts dans l’improvisation théâtrale

Université de Montréal improvisation théâtrale

Automne 2012, devant une salle de l’Université de Montréal, je m’apprêtais à faire mes premiers pas dans l’improvisation théâtrale et lancer en même temps mon aventure dans le développement personnel. Avec les autres élèves, nous attendions Benoit F., comédien, joueur et professeur d’improvisation (le tout avec un joli petit accent québécois).

Entre inquiétude et stresse, je me posais de nombreuses questions à ce moment là. « Dans quoi je me suis lancé?! ». Je n’avais jamais jouer la comédie. J’étais hyper timide, le simple fait de prendre la parole à l’oral me mettais mal à la l’aise, comment ferais-je lorsqu’il faudra que je monte sur scène? Improviser n’était pas mon fort, je n’aimais pas les imprévus. Puis la peur du blanc me tracassait comme pas possible. Mais j’étais là… n’oubliant pas pourquoi je me suis lancé dans cette voie du développement personnel

Et puis le cours commença…

Les premiers cours étaient surtout axés sur la cohésion de groupe. Il y avait aussi des exercices de lâcher prise pour nous habituer à monter sur scène comme des exercices de mimes (Même pas besoin de parler! Génial nan?). Ça n’a pas été facile au début je vous l’avoue, mais j’ai eu la chance d’avoir un prof bienveillant. Il avait réussi à installer une ambiance très décontractée, bonne enfant et surtout sans jugement.

Puis au fil des cours…

J’étais de plus en plus à l’aise. Je me surprenais même à lâcher prise complètement pour faire le clown sur scène. Et quel récompense géniale c’était lorsque les camarades rigolaient à mes blagues. Cela m’encourageait encore plus.
Au bout d’un mois, le cours d’impros était devenu ma nouvelle drogue! (je n’en prenais pas avant, je vous rassure 😉 ). C’était ma récréation quotidienne où j’allais pour me défouler et aussi pour en apprendre toujours plus sur moi…

Après 4 années d’improvisation théâtrale…

 

Aujourd’hui, je continu l’improvisation théâtrale à Paris et c’est devenue une de mes plus grandes passions. Chaque mardi soir, je suit des ateliers à la Ludi-idf. C’est mon moment de détente de la semaine pour faire le vide dans ma tête, évacuer mon stress et oublier mes tracas quotidiens.

Depuis mes débuts, j’ai eu la chance de monter sur scène à plusieurs reprises et de jouer devant des publics de plus de cinquante personne (si on m’avait dit cela avant que je fasse de l’improvisation théâtrale, je ne l’aurais jamais cru, moi qui bégayer à chaque prise de parole publique).

Avec du recul, je peux le dire avec certitude : l’improvisation théâtrale est l’activité qui m’a le plus apporté dans ma voie du développement personnel et plus globalement dans ma vie. Je ne regrette pas un instant ce jour où j’ai pris mon courage à deux mains, mettant de côté mes peurs et mes complexes pour assister à ce premier cours d’improvisation. Si j’avais eu la chance d’avoir ce genre d’activité dans ma jeunesse, cela m’aurait éviter tellement de problèmes liés à ma timidité.

Qu’est-ce que l’improvisation théâtrale m’a apporté dans ma voie du développement personnel?

Au delà de cette timidité maladive que j’ai réussi à vaincre, l’improvisation théâtrale m’a permis de faire un grand pas dans ma voie du développement personnel :

  • Grâce aux différentes représentations publiques auxquelles j’ai pu participé et l’habitude de jouer des scènes en atelier, j’ai acquis une certaine aisance à l’oral. Parfois, je me prenais même pour Steve Jobs lors de mes présentations powerpoint!
  • J’aborde les choses avec beaucoup plus de confiance. Un des concepts qu’on nous apprend en improvisation est d’assumer ses idées et ses délires. Aucunes idées est mauvaises, il faut se faire confiance et se lancer.
  • Avoir confiance en soi c’est connaître ses qualités mais aussi ne pas avoir peur de prendre des risques. Avec l’improvisation, rien n’étant écrit à l’avance, vous serez continuellement en train de prendre des risques. Et cette prise de risque deviendra une habitude dans votre quotidien. Lorsque vous serez confronté à une situation de la vie quotidienne où vous devriez prendre des risques (demander augmentation à votre patron, aller aborder une fille, …) et bien vous saurez comment gérer la situation.
  • Une des principales compétences que j’ai acquises avec l’improvisation théâtrale, c’est la capacité à… improviser! (Surprenant hein!?) Et pour improviser cela requiert de la spontanéité, de savoir vivre le moment présent, et d’avoir une bonne répartie.

Passionné par le développement personnel et l'improvisation théâtrale, j'ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves et mes passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *