J'ai quitté mon travail il y a 1 an... c'est l'heure du bilan.

J’ai quitté mon travail il y a 1 an… c’est l’heure du bilan.

Février 2017, après 3 années passées comme Chef de projet web, je quittais mon travail pour donner un sens à ma vie

« Bye-bye stress, Bye-bye métro-boulot-dodo. »

Vais-je réussir à trouver cette chose qui me ferait vibrer? Serai-je épanoui? Aurai-je les compétences pour y arriver?

Toutes ces questions m’avaient traverser l’esprit. Je ne savais pas ce que l’avenir me réservait, mais une chose était sûre : je voulais suivre mon cœur. J’avais l’intime convictions que lui seul avait les réponses à mes questions.

1 an et 2 mois se sont passées depuis mon départ et le sentiment que j’en garde est une grande gratitude.

Je suis gratifiant pour ces projets qui me tenaient à cœur et que j’ai pu lancer. Je suis gratifiant d’avoir pu me consacrer à mon blog, me lancer sur Youtube, développer mes compétences oratoires et me challenger pour sortir de ma zone de confort.

Je suis gratifiant pour ces voyages et ces aventures que j’ai pu vivre. Je suis gratifiant pour ce voyage intérieur et spirituel qui m’a permis d’en apprendre plus sur moi.

Et puis, je suis gratifiant pour cette mission de vie qui s’est dessinée petit à petit à moi au travers de ces expériences et de ces rencontres…

« Aider les timides à vaincre leur timidité. »

Mon histoire, les événements marquants de ma vie, certaines rencontres, tout était lié. Puis au centre de cela, se trouvait cette mission de vie qui était le centre d’attraction. Elle était présente depuis le début et ce break m’a permis d’en prendre conscience.

Ma timidité a été une des causes de mes plus grandes frustrations vécues dans ma vie. Ce qui a été pour moi un poids difficile à porter, est devenu aujourd’hui une forme de bénédiction. Si je n’avais pas été timide. Je n’aurai pas vécu tous ces challenges pour surpasser ma timidité. Je n’aurais peut-être pas connu le développement personnel et je ne serai pas devenu la personne que je suis aujourd’hui…

Je crois beaucoup au destin et au fait que nous avons un chemin qui nous est propre (petite minute spirituelle 😉 ). Nous pouvons par ailleurs passer à côté de ce chemin et de notre mission de vie.

Si nous avons la chance de prendre conscience de notre mission de vie, et que nous nous engageons vers ce chemin, l’univers fera en sorte que les opportunités s’ouvrent à nous.

Lorsque je doutais de moi ou du chemin que je prenais, j’ai eu la chance de tomber par hasard sur des rencontres ou des événements qui m’ont, en quelque sorte, guider vers mon objectif.

Un des exemples dont je vais vous partager était durant une période où je doutais un peu de mes capacités à devenir coach. Je savais que je n’étais pas vraiment une personne dégageant une grande confiance en elle. Je n’avais pas non plus un relationnel très développé. Et pour moi, ces deux traits étaient importants pour être coach.

Je m’étais donc un peu remis en question et aussi ma capacité à devenir coach. Mais le hasard m’a mis sur mon chemin cette rencontre dans un bar à Taiwan…

J’étais aller faire la fête avec un ami que je venais de rencontrer. J’étais allé danser dans mon coin un moment. Puis en le retrouvant, il me présenta cette personne dont il venait de faire connaissance. Au fil de la conversation, je lui parlais de mon projet de devenir coach de vie et j’appris par la même occasion qu’il était lui même coach. Passionné par son métier, on discuta un long moment à ce sujet. C’était intéressant d’avoir le point de vue d’un coach qui me parla de son métier. Je m’étais fait une idée de ce métier et c’est vrai que je n’avais pas encore entendu le témoignage d’un coach. Et cela m’a beaucoup rassuré dans mon choix et m’a donné confiance en mes capacités pour coacher. J’ai appris que j’appliquais déjà certains concepts de coaching lorsque j’essayais d’aider mes proches.  Coup de pouce du destin, je ne sais pas. En tout cas, j’étais plus rassuré et remotivé après cette rencontre.

Aujourd’hui, 1 an et 2 mois après avoir quitté mon travail, je ne regrette absolument pas ce choix. Toutes ces choses que j’ai pu vivre depuis 1 an, j’en suis éternellement gratifiant.

La semaine dernière, j’ai fait un pas de plus vers la réalisation de mon rêve : j’ai commencé ma formation certifiante pour devenir coach de vie, afin d’acquérir de solide bases de coaching pour pouvoir aider les timides à vaincre leur timidité.

Pour finir, j’aimerai vous laissez sur ces mots : si j’ai un seul message à vous faire passer, c’est d’écouter votre cœur. N’ayez pas peur d’aller poursuivre ce que vous désirez vraiment au fond de vous. Si c’est votre destin, l’univers se chargera mettre en place les puzzles. Il ne vous suffit qu’à passer à l’action 😉

« Tous nos rêves peuvent devenir réalité si nous avons le courage de les poursuivre. » Walt Disney.

Passionné par le développement personnel et l'improvisation théâtrale, j'ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves et mes passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *