J'ai testé l'hypnose, est-ce que ça marche vraiment?

J’ai testé l’hypnose, est-ce que ça marche vraiment?

Vous avez peut-être déjà vu à la télévision un hypnotiseur faire dormir une personne en claquant des doigts ou lui faire faire des choses plutôt ridicules. Vous vous êtes surement demandé si tout ça était vrai. Et bien j’ai eu la chance de le vérifier par moi même à travers un cours d’improvisation théâtrale hypnotisé.

J’avais déjà vu des numéros d’hypnose à la télé, mais c’est vrai qu’à la télé on peut penser que ce sont des acteurs engagés pour jouer la comédie. Je n’avais malgré tout, pas vraiment d’avis définitif sur le sujet.

Pour moi, les choses qu’on ne peut pas expliquer ne signifient pas forcément qu’elles n’existent pas (et oui, je crois aux fantômes et aux esprits! 😉 ). J’étais donc assez curieux de tester l’hypnose pour me faire mon propre avis et puis c’était avant tout pour vivre une expérience hors du commun.

Quelques règles sur l’hypnose

Pour commencer le cours, notre prof Elie (qui est à la fois prof d’improvisation et hypnotiseur) nous a fait une petite introduction à l’hypnose avec quelques règles à retenir :

– Tout le monde n’est pas forcément réceptif à l’hypnose
– Quelqu’un qui n’est pas réceptif lors d’une séance ne veut pas dire qu’il ne le sera jamais
– L’hypnotiseur ne peut pas faire à une personne quelque chose qu’il ne veut pas faire (vous ne risquez donc pas de finir à poil, sauf si… 😉 )
– Il y a différents degrés d’hypnose

Après la courte introduction, c’était parti pour le show!

À la recherche de l’hypnotisable

La première étape était de savoir qui était réceptif à l’hypnose. On devait se mettre debout, aligné sur la même ligne. J’étais à « donf » prêt à me faire hypnotiser!

Élie nous demanda d’allonger nos bras face à nous en gardant la paume des mains face à face. L’hypnose consistait à nous faire imaginer des aimants sur la paume des mains et que ces aimants s’attiraient entre eux.

« Fermez les yeux et imaginez la forme de ces aimants » nous disait Élie. « Imaginez la couleur de ces aimants », « Ces aimants deviennent de plus en plus gros, de plus en plus forts ».

Et puis là, je commençais à ressentir une force qui rapprochait mes mains entre elles! Truc de ouf! Et je vous assure, ce n’était pas Elie qui s’amusait à nous rapprochait nos mains lui même 😉

Elie continuait son hypnose : « Lorsque vos mains se toucheront, vos aimants deviendront encore plus puissants… », « … à tel point que vos mains ne pourront se défaire ».

Puis après avoir ouvert les yeux, on devait essayer de séparer nos mains qui étaient sensées rester collées. Malheureusement, pour ma part j’ai réussi à défaire les miennes. Mais l’hypnose à marcher pour certains camarades, ils ne pouvaient pas défaire leur mains! Ils avaient beau essayer mais leurs mains restaient collées.

L’exercice suivant ressemblait un peu à celui-ci mais en utilisant nos deux index. Même chose ici, l’hypnose n’a pas fonctionné sur moi…

Avec ces deux exercices Elie pouvait voir ceux qui étaient réceptifs. Ces personnes là pouvaient continuer le niveau 2 de l’hypnose. Ayant été hypnotisé à moitié, je ne voulais pas pas quitter le jeu ^^ J’étais frustré de ne pas ressentir complètement les effets de l’hypnose du coup je voulais absolument continuer.

1, 2, 3, dodo!

L’exercice suivant était un peu plus impressionnant. Elie endormait en un mouvement, la personne qu’il hypnotisait. A un a, il se positionnait devant la personne puis la faisait « dormir ». C’était super impressionnant, je voyais mes camarades tomber dans les vapes un à un puis allongés par terre dans un état somnolent.

Arrivé à moi, j’étais prêt à tomber par terre! Elie me tenait une main et avec l’autre me faisait des mouvements avec ses doigts devant mes yeux, que je devais suivre du regard. Puis après un compte à rebours, bim! Je tombais au sol…

Tout de suite après être tombé au sol, je commençais à intellectualiser la chose : « suis-je tombé parce qu’il m’a tiré la main », « l’hypnose a-t-elle marché? », etc. Puis finalement, j’ouvrais les yeux en me disant, un peu déçu, que l’hypnose n’a pas toujours pas fonctionné sur moi…

Lorsque tout le monde était allongé au sol, Elie passa à l’étape suivante de son hypnose. Les yeux fermés ont devait s’imaginer ayant un corps lourd avec des muscles faits de marshmallows. Nos corps devaient être tellement lourd qu’on ne pouvait pas se relever.

Puis au compte à rebours, on pouvait ouvrir les yeux et essayer de se relever. Et là, la magie opère! J’essayais de me lever, impossible de le faire. On essayait chacun de se lever, mais impossible on était tous bloqué au sol!

Yesssss ça a marchait!! J’étais tout content que l’hypnose avait finalement réussi. Je pouvais enfin ressentir ce que cela faisait. Je n’avais pas vraiment de gène physique qui m’empêchait de me lever. C’est juste que j’étais dans une sorte d’état de bien-être. Et même si je voulais me relever mon esprit me disait: « Non t’es ouf! T’es bien là, reste comme ça mec! » (ça m’arrive parfois de me converser à moi-même 🙂 ).

L’hypnose comme contrainte de jeu pour improviser

J’aurai aimé continuer les niveaux suivants d’hypnose mais malheureusement, avec le peu de temps qu’on avait, Elie avait du choisir parmi  les 3 personnes les plus réceptifs et les hypnotiser pour faire les impros. J’étais content en tout cas que l’hypnose a finalement fonctionner sur moi puis la suite était tout aussi géniale en tant que spectateur/joueur.

Les personnes hypnotisé avaient des contraintes de jeu qu’ils portaient avec eux sur scène. Et nous autres joueurs non hypnotisés, on devait jouer avec ces contraintes. Lorsqu’un joueur prononçait par exemple le mot alcool la personne hypnotisée devenait bourrée puis redevenait normal lorsqu’un joueur disait le mot « eau ». C’était hilarant à voir, les joueurs hypnotisés étaient morts de rire sans aucune raison à chaque fois qu’on prononçait le mot.

Encore plus impressionnant et tout aussi drôle, la contrainte suivante : lorsque la personne hypnotisée prononçait une phrase, elle s’endormait sur place puis se réveillait lorsqu’on la touchait. Les joueurs très réceptifs pouvaient à peine prononcer quelques mots avant de tombé en somnolence. Ça donnait des scènes d’impros improbables (désolé pour le jeu de mot… ).

Bilan de ce cours d’improvisation hypnotisé

Au final on a pu faire pas mal d’impro et jouer avec d’autres contraintes d’hypnoses. Ça a été une expérience hors du commun. Encore plus que ce que j’imaginais. À tel point que j’ai encore du mal à croire que ça s’est passé. Peut être parce que je n’arrive pas à expliquer comment cela est possible. Mais cela m’a donné envie d’en apprendre plus dessus.

Je me dis parfois que les choses qui nous arrivent, ne nous arrivent pas par hasard. Ce que j’ai appris grâce à cet atelier, c’est que l’hypnose était assez lié avec le développement personnel. Tout comme certaines méthodes de développement personnel, l’hypnose influence l’inconscient. C’est le cas par exemple des techniques d’autosuggestions journalières expliqué par Napoleon Hill dans son livre « Réfléchissez et devenez riche ». De nombreux coach en développement personnel ont des connaissances approfondies sur l’hypnose. Ce qui ne me surprend pas en fin de compte. La plupart de nos limites, nos phobies, les excuses que nous sortons pour ne pas passer à l’action, etc… proviennent de nos peurs ancrées dans notre subconscient.

Peut-être que dans quelques temps, je pourrais raconter l’anecdote de ce cours comme étant un événement important, si je deviens coach de développement personnel…

En attendant, si vous voulez vous faire votre propre avis et tester éventuellement l’hypnose, je vous invite à checker la page Facebook de Elie l’hypnotiseur ici.

A très bientôt pour d’autres découvertes!

Passionné par le développement personnel et l'improvisation théâtrale, j'ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves et mes passions.

2 commentaires

  1. salut Henry,
    Félicitations belle démarche. Je suis moi-même hypnothérapeute et j’ai étais de nombreuses fois hypnotisé.
    C’est ce qui m’a permis de partir en Amérique latine, de changer de travail ou de reprendre confiance en moi et d’arrêter l’auto-sabotage.
    Je te conseille de continuer à rester curieux et à tenter toujours plus de nouvelles expériences. Jette un coup d’oeil au Reiki, aux pratiques énergéticiennes et aux magnétiseurs. Je serais curieux de voir ton retour d’expérience 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *