J'ai testé une séance de musculation coachée

J’ai testé une séance de musculation coachée

J’ai l’habitude d’aller en salle de musculation pour faire de l’exercice. Mais cette semaine, on peut dire que j’en ai chié!
Mon ami m’a invité à une journée porte ouverte dans une nouvelle salle de musculation à Paris. Je me suis dit pourquoi pas, histoire de découvrir la salle.
Sauf que je ne savais pas que ses amis de fitness allaient nous rejoindre… Ses amis dont un (qui est en quelque sorte leur coach) ressemble un peu à ça :

Bon ok j’exagère un peu, mais c’était pas loin.
Et pour ajouter un peu plus de difficulté : jusqu’au dernier moment, je ne savais pas que la « montagne » allait nous coaché. On avait commencé notre séance avant les autres avec mon ami. J’y suis allé à fond. Je me voyais déjà sur la fin de ma séance quand un de ses amis nous a rejoins…
Je les entendais discuté, et parlé de la « montagne ». « IL va venir… », « IL sera au troisième étage… », « IL va nous tuer… ». Et là, j’avais une représentation un peu plus précise de lui dans ma tête…

Je ne vous cache pas que j’avais peur à ce moment là ^^
Mais bon, après avoir fait les présentations, il avait l’air plutôt sympa.
C’était pas vraiment le cas de son programme de musculation qu’on devait suivre… Pas cool du tout!

Il y avaient des développés couchés, des pompes, des tractions suivi de nombreux exercices avec des altères… Bref je vous passe les détails.

Le plus important c’est que j’ai survécu! Youhou! (J’ai quand même eu les pires courbatures de ma vie le lendemain). Et puis au-delà de soulever de la fonte, j’ai aussi découvert le vrai esprit de la musculation. Lorsque j’allais d’habitude en salle de muscu, j’avais mes machines préférées. Je me faisais mes quelques séries histoire de transpirer un peu puis hop direction le sauna / hammam pour me relaxer.

Là c’était du sérieux. On devait aller au bout de nos limites physiques. Puis lorsqu’on les avait atteintes, on devait trouver les ressources pour aller plus loin encore. Même s’il fallait qu’un camarade nous donne un petit coup de main pour les dernières répétitions. Le plus important était de repousser ses limites.

Après cette séance de muscu qui m’a valut presque mes deux bras, ma vision que j’ai de la salle de gym a légèrement changer. J’ai été même surpris d’en être ressorti inspiré. Inspiré par ce travail fait sur le dépassement de ses limites… Inspiré par le mental que l’on se forge à force d’endurer la souffrance alors que ton corps te dis stop… Inspiré par ce coach qui sait comment motiver les troupes…

Et puis j’ai aussi trouvé pas mal de similitudes avec le travail de développement personnel que j’ai du faire pour : vaincre ma timidité, jouer mes premières scènes d’impros, aller aborder des inconnues dans la rue… On a des limites que l’on se fixe, on se dit que c’est difficile voir parfois impossible de le faire. Puis lorsqu’on trouve la force de le faire et qu’on réussit, on se rend compte que ces limites n’étaient pas si insurmontables que ça.

Je remercie mon ami en tout cas, de m’avoir invité à cette séance. Puis les portes ouvertes de la salle de muscu ne se terminent que le 15 mars… Il y a donc de fortes chances qu’on recroise à nouveau Terminator 😉

Passionné par le développement personnel et l'improvisation théâtrale, j'ai tout quitté pour aller poursuivre mes rêves et mes passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *