Apprivoisez le rejet avec le livre "Rejection Proof" de Jia Jiang

Apprivoisez le rejet avec le livre « Rejection Proof » de Jia Jiang

Jia Jiang, si vous ne connaissez pas, est celui qui s’est lancé le défi fou du challenge des 100 jours de rejets. C’est aussi celui qui m’avait inspiré à me lancer mon défi de 30 jours de rejets, merci Jia Jiang! Dans son challenge, il est allé beaucoup plus loin que simplement effectuer ses défis. Il s’est consacré à temps plein pour mener des recherches sur le rejet et à expérimenter ce qu’il découvrait. Il se posait des questions comme: « pourquoi est-ce que les gens ont si peur du rejet? », « comment éviter le rejet? », « comment réagir face au rejet? ». À la fin de son challenge, il avait acquis tellement d’expérience, de connaissance et aussi de notoriété que les gens le considéraient comme l’expert du rejet.

Il a sorti un livre où il nous partage à la fois son expérience mais aussi ce qu’il a appris avec ses recherches. J’ai lu son livre et je l’ai trouvé vraiment intéressant. À tel point que je voulais partager avec vous les enseignements principaux de son livre.

Le rejet est humain

Le rejet est une action qui fait intervenir deux personnes et qui dépend souvent plus de la personne qui rejette que la personne rejetée. Nous pouvons formuler la demande avec les mêmes mots, la même intonation et les mêmes conditions, les réactions seront certainement différentes. La personne qui rejette a un background, un vécu et surtout une personnalité différente. Et tout cela rentre en compte lorsque cette personne même va évaluer la demande et répondre par un rejet ou non. Il ne faut donc pas prendre le rejet personnellement car elle dépend souvent de la personne en face.

Demandez pourquoi

Ne vous contentez pas d’un « au revoir » après avoir essuyé un rejet. Essayez de savoir quelle est la raison du rejet. Parfois le rejet vient du simple fait que la demande n’intéresse pas la personne. La demande ne correspond juste pas à un besoin. Puis en connaissant les raisons du rejet vous pourrez toujours trouver des arguments pour convaincre la personne.

Le rejet est une question de nombre

Avec de la persévérance et après avoir essuyé quelques rejets, un « non » peut se transformer en « oui ». Utilisez le rejet pour rectifier le tir pour la prochaine demande, et persévérez en vous disant qu’il y a au moins une personne qui est susceptible de répondre positivement. Tous les rejets que vous allez essuyer va vous permettre de vous préparer pour le moment où vous rencontrerez cette personne.

Faites des concessions

Si votre demande essuie un rejet, faites des concessions et essayez une autre demande. Si votre candidature à un poste a été rejeté par exemple, au lieu de partir bredouille, vous pouvez demander la recommandation d’un autre poste qui pourrait collé avec vos compétences. Faire des concessions montre à la personne en face que vous faite un effort. Puis cela sera un peu plus difficile pour la personne en face de dire non à nouveau pour ne pas paraître rude.

Expliquez la raison de la demande

Expliquez d’abord la raison de la demande avant de poser votre question vous procurera plus de chance de réussir. Par exemple, vous avez besoin d’utiliser le téléphone d’un inconnu pour appeler votre proche. Au lieu de poser la question directement « Puis-je utiliser votre téléphone pour appeler un proche?« , vous allez expliquer votre situation d’abord. « Mon téléphone vient tout juste de me lâcher et j’ai un rendez-vous important. Puis-je utiliser votre téléphone pour prévenir mon proche?« .

Toujours commencez votre requête par « Je »

Pour être plus authentique, commencez votre requête en parlant à la première personne. Ne prétendez pas que votre requête est pour l’intérêt de la personne en face mais soyez transparent et naturel.

Balayez le doute

Ce que Jia Jiang faisait, c’est qu’il commençait ses demandes par verbaliser le doute que pourrait amener sa demande :  » je sais que ma demande est bizarre/osée… mais j’aimerai vous demander…« . Cela permet d’éviter ce moment de flottement où la personne pourrait se demander « qu’est-ce qu’il me veut?« . Le fait qu’il verbalise cela, montre qu’il a conscience de la gêne que pourrait susciter la demande et cela augmenterait le niveau de confiance avec la personne.

L’enseignement grâce au rejet

Expérimenter le rejet est un excellent moyen de forger son mental et son caractère. À force de vous prendre des vents, vous serez immunisé du rejet. Et si cela vous arrive, vous n’aurez plus peur de demander des choses « culottées » comme un numéro de téléphone, une augmentation, etc. Vous n’aurez plus peur non plus d’être vous même par peur d’être rejeté par les autres et vous aurez nettement plus confiance en vous. Vous expérimenterez une nouvelle forme de liberté.

Faire face au rejet, c’est aussi vivre des situations inconfortables et parfois vaincre ses peurs. Faites cela régulièrement et, je vous l’assure, votre zone de confort sera élargis comme jamais. Et comme je le dis souvent, sortir de sa zone de confort est le meilleur moyen de grandir.

Enfin, répétez le rejet et vous apprendrez à être persévèrent. Sous condition bien sûr que vous respectez les conditions données par Jia Jiang qui sont de ne pas vous contenter d’un « non » puis partir. Essayez de demander au moins pourquoi. Et puis trouvez une autre stratégie en fonction de son argument pour retenter votre chance.

« When you are not afraid of rejection and it feels like you have nothing to lose, amazing
things can happen. ». Jia Jiang

Ancien grand timide et introverti, j'ai tout quitté pour aller vivre ma passion dans le développement personnel et devenir coach de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *